Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le mouton comtois

Fausses côtes anglaises

Le but de cet article est de vous permettre de tricoter ce point :
Il se fait sur quatre mailles. 

Premier rang
On glisse la première maille puis ensuite on alterne trois mailles au  point endroit (lien vers le point endroit) puis une maille au point envers (lien vers le point envers) tout le rang.

Deuxième rang
Dans le cas où on a un multiple de quatre mailles plus deux mailles (cas de la petite pochette). On glisse la première maille puis on fait deux mailles au point endroit. Ensuite, on alterne une maille au point envers puis trois mailles au point endroit tout le rang.
L'idée est d'entourer la maille qui apparait au point endroit d'une maille au point endroit de chaque coté et de refaire une maille envers au dessus de celle qui est au point envers et qui est entouré d
'une maille au point envers de chaque coté.

On répéte ces deux rangs sur la longueur nécessaire.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
de superbes tutos c' est cool merci beaucoup de ce partage a bientôt biz
Répondre
G
cool ! je maîtrise l'anglais ;-)
Répondre
C
Moi, je n'avais pas compris ce qui figure en dessous des explications du 2ème rang... (l'idée, c'est d'entourer....)

Je bloquais à cause de ça. Et ce soir, je me suis lancée (pour me "récompenser" d'avoir fini ma préparation de cours LOL) sans me prendre la tête : j'ai juste suivi 1er rang/2ème rang et voilà, c'est fait...

Mais en rade de laine... j'ai dû changer de couleur au dernier rang de fausses côtes... alors, pour que ça ne fasse pas trop moche, j'ai fait 2 rangs de côtes en + dans la nouvelle couleur...

Maintenant que j'ai compris, j'adopte !
Merci, Nananne !
Répondre
O
JE ne connaissais pas, merci !
Répondre
B
Grrrr! Ca m'énerve! J'ai compris, mais ma pelote de rose est finie! Il me restait 4 rangs de fausses côtes à faire... Bon, je fais les autres pochettes et faudra que je retourne chez Ph*ldar.
Répondre